Le management de transition en quelques lignes

Le management de transition en quelques lignes

L’environnement des affaires évolue à vitesse grand V, à tel point qu’il peut paraître imprévisible, voire injuste pour certains businessmen non avertis. À l’heure actuelle, le bouleversement de l’économie par la Covid-19 a provoqué de grands changements au sein d’innombrables sociétés : plusieurs employés ont été envoyés au chômage, les plus chanceux s’appliquent au télétravail, etc. C’est justement dans ce contexte délicat que certaines entreprises s’investissent dans le management de transition. Zoom sur cette pratique très en vogue ces derniers temps.

Comment définir le management de transition ?

Le management de transition entre dans le cadre de la gestion d’une entreprise lorsque celle-ci est dans une situation de crise : postes clés vacants, difficulté financière, etc. On peut alors le qualifier de stratégie intérimaire visant à orienter une compagnie ou un groupe vers une situation plus favorable. Le terme « intérimaire » est ici bien choisi, car dans le monde des affaires, il est utilisé pour désigner une situation dont la durée équivaut entre 6 à 12 mois.

Quid des managers de transition ?

Les managers de transition sont des personnes externes, généralement des cadres, ayant fait leurs preuves en ressources humaines, en gestion de crise, ou toutes fonctions ayant un lien avec l’amélioration des performances d’une entreprise. Recrutés via des cabinets de management de transition comme adequancy.com, ils sont habituellement amenés à occuper les postes suivants : directeur général, directeur informatique, directeur commercial, etc.

Quelle différence y a-t-il entre consultants et managers de transition ?

Si leurs rôles sont souvent confondus par le public, sachez que ces deux entités possèdent des descriptions très distinctes. Pour les consultants, leurs missions se limitent généralement à l’analyse d’une situation et à la rédaction des rapports y afférents. Par contre, les cadres par intérim, après avoir donné leurs recommandations face à un problème donné, ont l’obligation de le résoudre. De ce fait, ils peuvent prendre des décisions qui auront un impact direct sur l’avenir d’une entreprise.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *